HypnoseTraining Autogène  Relaxation Progressive   Méthode Vittoz  Yoga Nidra Sophrologie    Relaxation Evolutive Psycho Somatosynthèse Autres méthodes de relaxation

Biosynergie

Relaxation et Créativité Votre Biosynergie

1985

Editions ISTOR

et

AU SIGNAL

 

 

Annuaire des Professionnels de la Relaxation

des

Professionnels

de la

Relaxation

 

Classés par pays, régions puis par départements, vous trouverez dans notre annuaire des RELAXOLOGUES

 compétents.

 

 Annuaire des Relaxologues

 

Cours Collectifs

 

Associations de Relaxation

 

Informations sur la Fédération

 

Livres et CD's des adhérents

 

Retour à l'accueil

 

La Biosynergie ® est issue d'études, de réflexions, de recherches de Janine et Yves ROPARS, membres d'honneur de la Fédération Iternationale de Relaxologie. Ce terme est protégé depuis 1982.

Avec l'autorisation de Yves ROPARS, nous vous proposons l'Historique présentée dans le livre de Jean Pierre BRUNEAU, Janine et Yves ROPARS : "Relaxation et créativité VOTRE BIOSYNERGIE".

"HISTORIQUE

    22 ans de recherches ont présidé à la mise en place de la biosynergie. L'idée de cette recherche est née d'une participation à un groupe permanent d'étude concernant les problèmes humains au niveau philosophique, religieux, spirituel et économique dans un cadre d'ouverture et de profond respect mutuel.

 

    Nous retiendrons de cette démarche les deux idées essentielles :

 

    1 - A l'intérieur d'un cadre épanouissant, l'homme peut découvrir une autre dimension à sa vie, infiniment supérieure à la dimension vécue auparavant.

    2 - La recherche personnelle suivie d'échanges et le fait de traiter en commun les grands thèmes de l'évolution humaine et les modifications importantes de notre mode de vie actuel, constituent une préparation sérieuse à la compréhension des problèmes posés à l'Homme d'aujourd'hui.

 

    Une telle démarche conduit à trouver peu à peu des réponses ou des ébauches de réponses aux questions personnelles que se pose tout être humain en quête permanente de mieux-être, d'autonomie et d'accroissement de ses connaissances.

Ainsi, comment ne pas s'interroger sur notre propre comportement et sur celui des êtres qui nous sont chers, avec lesquels nous avons partagé des moments importants et déterminants pour notre propre scénario de vie.

 

    Leurs souffrances, leurs espoirs, leur lutte pour assumer une meilleure vie familiale, professionnelle et personnelle, représentent des points d'interrogation fondamentaux. Comment, dès lors, ne pas essayer de déduire, dans les cas les meilleurs, que leurs souffrances ont semblé provenir d’une « méconnaissance », c’est-à-dire d’une connaissance insuffisante de la vie et de ses règles principales ? Et par extension, ne serait-ce pas la même raison qui provoquerait les mêmes résultats chez de nombreux adultes ? 

 

    En ce qui nous concerne, pour vérifier cette hypothèse, nous nous sommes engagés progressivement dans la voie d’une recherche assez large tournée vers nous-mêmes et vers l’extérieur. C’est ainsi que nous nous sommes intéressés à la méthode Vittoz, au Yoga, à la psychologie appliquée, au T’ai Chi Chuan, non pas en observateurs extérieurs mais en vivant réellement chacune des démarches, en les intégrant, en suivant des cours d’application pratique, en passant les examens correspondants en psychologie, en morphopsychologie, en graphologie notamment. 

 

    Dans certains cas, nous avons même exploré plusieurs voies à l’intérieur d’une discipline : par exemple, les cours de Yoga de l’énergie et de Yoga Nidra pour compléter les connaissances du Hatha-Yoga, puis une nouvelle approche graphologique de plus en plus utilisée par les graphologues professionnels. 

 

    Afin de nous connaître plus profondément, nous avons suivi plusieurs psychothérapies. Ces démarches nous ont été précieuses également pour approcher les moyens spécifiques mis en oeuvre dans chacune des grandes disciplines : psychanalyse, psychothérapie jungienne et adlérienne. 

 

    Il convient de souligner que toutes les démarches furent suivies auprès d’enseignants qualifiés tels que le Dr Schaffer pour la psychothérapie adlérienne, Roger Clerc pour le Yoga de l’énergie, Dennis Boyes pour le Yoga Nidra, Madame Kaeppelin pour la méthode Vittoz… C’est seulement après une réflexion importante faisant suite à l’acquisition et à l’intégration de ces connaissances que nous sommes passés au stade de l'enseignement du Hatha-Yoga et à la pratique de la psychothérapie avant de proposer la formation de relaxologue. Nous avons remarqué depuis, combien cette période a été riche d’enseignements sur la manière dont chacun vit son corps et son psychisme. Et puis, ce fut l’extraordinaire découverte des potentialités humaines : la pratique de la psychothérapie nous faisant aller d‘émerveillements en émerveillements.
Peu avant 1973, il nous vint l’idée d’associer nos deux pratiques et les connaissances acquises et de les proposer à nos participants communs en vue de faire découvrir à chacun que la recherche de mieux-être a plus de chances d’aboutir si elle prend en compte les différentes parties de l’être humain : le plan physique et le plan psychique notamment.
 

 

    Et ce fut sous la forme de stages intitulés stages de Yoga et de psychologie appliquée que nous décidâmes de faire découvrir à autrui d’autres horizons que ceux qui étaient proposés jusqu’alors. 

 

    Ces stages débutèrent en Septembre 1973 et nous conservons ensemble, participants et animateurs, un souvenir émouvant de ces premiers week-end. 

    Lorsque nous fûmes confrontés à la nécessité d’enseigner, nous avons souhaité proposer un enseignement vivant qui intégrerait par le vécu les connaissances présentées. Deux idées essentielles retinrent notre attention : 

    - La première concernait la mise en forme et la disponibilité physique, affective et mentale des participants ayant effectué une journée ou une semaine de travail : tout stage, même de quelques heures, démarrerait donc par un éveil du corps avec quelques exercices de Yoga et de relaxation. 

    - La seconde concernait le recours aux jeux de rôle ; l’idée nous en était venue à la suite d’une double formation pratique : celle de l’animation de groupes de cadres supérieurs dans l’optique des études de cas selon l’université d’Harvard et celle du psychodrame.

 

    Les résultats ont prouvé que cette démarche convenait beaucoup mieux aux adultes qu'un enseignement scolaire ; il faut également insister sur le fait que les groupes sont invités à dégager les lois essentielles proposées par les jeux de rôles, à travers les observations de chaque participant. En cela, la méthode ressemble aux méthodes modernes de formation d’adultes.

 

     Le Hatha-Yoga fut enseigné dès 1968 et les résultats obtenus conduisirent les médecins à proposer peu à peu à leurs patients des séances de Yoga et de relaxation. Mais nous fûmes conduits assez rapidement à déduire que les personnes qui avaient recours à cette démarche souhaitaient obtenir des résultats dans un temps relativement court. 

    Nous fûmes alors conduits à utiliser la relaxation Alpha. Nous pouvions alors constituer une méthode associant un ensemble de moyens tous compatibles et complémentaires. 

    Après une expérimentation de plusieurs années, il fut donc décidé de proposer la formation de relaxologue à un nombre restreint de personnes en 1977. 

Cependant, pour différencier la méthode des autres méthodes de relaxation, il a été décidé de faire appel à un groupe spécialisé en créativité qui a pu proposer un certain nombre de termes représentant la globalité de la démarche. En relation et avec l’accord d’un groupe de praticiens en relaxation ainsi qu’avec la participation d’une numérologue, c’est le terme de Biosynergie qui a été retenu. C’est depuis 1982 un terme déposé et donc protégé légalement. 

 

    Aujourd’hui, à travers les mémoires présentés par les élèves relaxologues, à travers aussi les résultats obtenus par les praticiens en biosynergie, il apparaît que cette démarche est une réponse - parmi d’autres - à une recherche holistique de mieux-être, en référence à Maslow et à la pyramide des besoins qui fait apparaître la nécessité de plein épanouissement pour l’être humain, en précisant que l’épanouissement passe par la satisfaction des différents besoins. 

 

    Enfin, une attitude nous apparaît fondamentale dans la démarche de la Biosynergie, c’est celle qui consiste à ne pas considérer le sujet comme un patient ou un malade. C’est la raison pour laquelle nous avons dû définir une nouvelle terminologie que nous évoquons maintenant : 

Le consultant sera défini par le terme de Créatif ; le travail effectué par le terme de Biosynthèse.

 

    Par définition, la Biosynergie ne s’adresse donc pas à des malades mais à des personnes par exemple fatiguées, faiblement déprimées, cherchant notamment un mieux-être et disposées à connaître les raisons de leurs difficultés pour trouver une aide dans leur demande d’épanouissement. 

 

    De nombreuses personnes nous ont aidés dans notre cheminement. Nous ne pouvons ici les remercier toutes mais nous tenons à évoquer plus particulièrement le concours de : 

  - Chantal et Christian Ropars, partis prenants dans la continuité de nos recherches ; 

  - Jacques Pialoux pour son enseignement sur l’énergétique chinoise et indo-thibétaine ; 

- Roger Clerc pour son enseignement du Yoga de l’énergie ; 

- Professeur Bellanger, doyen de l’Université de Psychologie de Montréal, pour ses recherches sur l’impact physiologique des états modifiés de conscience ; 

- deux mandarins chinois, accompagnateurs lors de notre voyage en Chine ; 

- Patrice Laurent, pour ses recherches sur une corrélation entre biosynergie et énergétique chinoise à travers le Yi-King ; 

- Docteurs lranpour, Tymovski, Daupleix et des conférenciers venus exposer leurs connaissances sur la médecine psychosomatique, l’homéopathie, l’acupuncture, l'ostéopathie, etc.

- deux biosynergistes qui ont accepté de présenter les biosynthèses citées dans cet ouvrage ;

- des participants aux différents stages et à ceux qui ont bien voulu suivre la voie studieuse et exigeante de la formation de relaxologue ;

- ceux qui depuis leur formation pratiquent avec joie l’activité de relaxologue- biosynergiste car ils transmettent directement ce nouvel art de vivre ;

- Sylvie Laurent, Marie Van de Maele, Florence Dupuis et Olivier Revon qui ont apporté une attention particulière à la réalisation matérielle de ce livre grâce à leurs connaissances de la biosynergie ;

- Jean Pierre Bruneau, qui, après avoir vécu l'ensemble d'une biosynthèse et participé à une séquence entière de formation de relaxologues, a présenté notre démarche dans cet ouvrage."

Jean Pierre BRUNEAU, Janine et Yves ROPARS © 1985

 

Haut de page